MINALA

 

Peintre de la couleur, il poétise la lumière, celle extérieure, qui change selon les saisons et les heures du jour, et l’autre, intérieure, qui lui vient de ses origines tessinoises. 

La Galerie des Parcs se réjouit de présenter un large échantillon des œuvres récentes de cet artiste : une quarantaine de peintures, des aquarelles et quelques dessins à l’encre de Chine. 

Jacques MINALA est né à Bienne en 1940. Après un apprentissage de technicien- dentiste, c’est à la création artistique qu’il décide de vouer sa vie. Formé en autodidacte, il devient à la fois dessinateur, graveur, peintre et sculpteur. Il a aussi réalisé plusieurs vitraux, dont ceux de la chapelle de La Vue-des-Alpes et ceux de l’église de Saint-Sulpice. Depuis 1975, il vit et travaille à Môtiers ainsi qu’à Taulignan dans la Drôme. 

« Je fonctionne totalement par l’émotion, à travers l’émotion. » 

Après avoir posé sur la toile un élément figuratif, Minala se laisse guider par le rêve et l’improvisation. Naissent alors des alliances de couleurs qui libèrent la lumière emprisonnée dans la matière. La gamme s’est encore illuminée d’année en année pour offrir au spectateur de brillants kaléidoscopes, maîtrisés dans des compositions souvent en forme de croix. Jaillissements colorés dans les peintures à l’acrylique; douceur et légèreté dans la transparence des aquarelles. 

© Minala